Depuis bientôt un mois, la ministre du travail Muriel Pénicaud, le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer et la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal travaillent ensemble dans le but de promouvoir et développer les formations en alternance.

Mais qu’est-ce que l’alternance ?

L’alternance est une formation qui entremêle école et entreprise. Ce type de formation a pour objectifs de développer un savoir-faire et un savoir-être adaptés au monde du travail, tout en préparant un diplôme en parallèle.

Aujourd’hui, de plus en plus d’étudiants font le choix de l’alternance plutôt que la voie d’étude « classique ». Cela s’explique par plusieurs facteurs. En effet les différentes formations en alternance présentent un diplôme qui est de plus en plus reconnu dans le monde du travail et notamment dans le domaine du commerce, qui en outre exige régulièrement de la part des jeunes en recherche d’emplois, de posséder une expérience professionnelle qu’offre l’alternance. Nous pouvons également observer que les facteurs de l’indépendance financière, et une mise en pratique des connaissances théoriques en situation professionnelle réelle, sont des facteurs qui expliquent cet attrait grandissant pour la préparation d’un diplôme en alternance.

Constatant un réel développement de la perception de l’alternance et devenant un vrai choix d’orientation chez les étudiants, quelle est la place des entreprises faisant partie du commerce coopératif et associé dans cette mutation des études. Les entreprises coopératives et associées prennent-elles des étudiants en alternance ? Est-ce que les étudiants font le choix d’aller vers un système coopératif pour leur alternance ? Quelle est la perception de ces jeunes actifs de ce système et de son avenir ?

Nous sommes donc allés à la rencontre d’étudiants en alternance dans le domaine du commerce qui ont répondu à ces interrogations. Pour cela nous vous présentons ces trois étudiants :

Pauline, 19 ans : étudiante en 2ème année de DUT Techniques de commercialisation, en alternance à Biocoop

Thomas, 20 ans : étudiant en 1ère année de DUT Techniques de commercialisation, en alternance dans un Super U

Mégane, 21 ans : étudiante en Licence Professionnelle Management des activités commerciales, en alternance avec E.leclerc Bricolage

 

Saviez que votre entreprise faisait partie du commerce coopératif et associé ? Et Avez-vous choisi votre entreprise car justement elle faisait partie du commerce coopératif et associé ?

Lors de ces différents entretiens 2 étudiants sur les 3 interrogés nous expliquent qu’ils savaient que leurs entreprises faisaient partie du commerce coopératif et associé par le biais de recherches sur l’entreprise. Pourtant ces deux étudiants nous ont affirmés que ce n’était pas pour leur appartenance au commerce coopératif et associé qu’ils ont choisi leurs entreprises.

Pour le troisième étudiant, il ne savait que son entreprise faisait parti du commerce coopératif et associé et donc forcément ne l’a pas choisi en fonction de ce critère. En revanche il se rend bien compte que le propriétaire de son magasin est libre dans ses décisions.

 

Est-ce que vous ressentez cet esprit de “coopérative” dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez?

Pour cette question, nous pouvons constater à nouveau que 2 étudiants sur les 3 interrogés nous expliquent qu’ils ressentent cet esprit de coopérative. Un premier étudiant justifie se ressenti grâce à l’aspect familiale voire paternaliste qu’il peut retrouver dans l’entreprise. Le deuxième étudiant explique qu’il a ce ressenti lorsqu’il observe les choix du gérant du magasin dans lequel il réalise son alternance. En effet, il constate que le gérant est “vraiment libre”, par exemple en mettant en place des jeux pour les clients ou encore mise en place d’une micro-librairie à l’intérieur même du magasin.

Pour le troisième étudiant interrogé sur le ressenti de coopérative dans l’entreprise dans laquelle il travaille il nous explique qu’il ne ressent absolument pas l’aspect coopératif et associé.

 

Quelles sont vos missions au sein de l’entreprise ? (facultatif ?)

Nous avons fait le choix de poser cette question pour savoir si les étudiants alternants s’impliquaient directement de la vie coopérative de leur entreprise par le biais de leurs missions. De ce fait nous avons pu constater qu’aucun des étudiants interrogés réalisaient des missions directement liées à l’animation, la gestion et la vie coopérative de leurs entreprises. En effet ce sont des missions essentiellement liées à la gestion et aux relation clients, à l’implantation d’un rayon, à la communication et à la gestion d’activités commerciales.

 

Selon vous, quels sont les points faibles et forts du commerce coopératif et associé et quelles en sont les limites ? Pensez-vous que ce type de commerce à un avenir ?

En terme de points faibles et forts, les étudiants sont en général unanimes. En effet, ils constatent que ce système de commerce permet d’impliquer le gérant de façon totale dans la gestion de son magasin, car lorsque ce dernier prend un risque, le poids de l’échec est beaucoup plus pesant. Malgré cela, cette forme de commerce permet aussi d’innover et d’animer quotidiennement son point de vente et donc de rester davantage compétitif sur ses concurrents présents sur la zone de chalandise. Il est apparu également que l’avantage de ce système permet d’unir les salariés entre eux dans l’entreprise et se sentir importants avec un rôle bien défini, dans le but de pérenniser la “coopérativité” dans le magasin.

Bien que ce type de commerce comporte des avantages, il possède également des limites. En effet comme nous l’a souligné un étudiant, ces entreprises ne sont pas véritablement libres et sont parfois même limitées pour certaines actions comme par exemple pour la publicité. En effet les magasins d’une même enseigne sont présents partout en France, en conséquence ils bénéficient d’une publicité nationale imposée avec lesquels les différents magasins doivent être en accord au détriment parfois de leur publicité locale sur les spécificités présentes uniquement dans leur magasin.

En ce qui concerne l’avenir du commerce coopératif et associé, l’ensemble des étudiants interrogés sont certains que ce type de commerce a un bel avenir. Deux des étudiants interrogés nous expliquent que ce système possède un réel avenir, car de plus en plus les consommateurs sont dans la recherche de proximité et de personnalisation avec les magasins qu’ils côtoient tous les jours. Ils nous expliquent également qu’il y a une sorte de lassitude de la part des consommateurs d’être toujours sous l’emprise d’une seule et même ligne pour tous.

 

Envisagez-vous une carrière professionnelle dans le commerce coopératif et associé ?

Pour cette question les réponses des étudiants en alternance ont été très différentes. En effet un des étudiants nous a confié que son expérience dans le commerce coopératif et associé a été très bonne mais qu’il ne se voyait pas évoluer dans un système tel que celui-ci, car cela implique beaucoup de contrainte en matière de gestion et d’animation dans la vie coopérative de l’entreprise. Un autre étudiant au contraire, nous a expliqué qu’il se voyait complètement évoluer dans un système de commerce comme celui-ci. Et pour cause, cet esprit de liberté de décision et avoir une marge de manœuvre dans la gestion de son magasin lui plaît beaucoup. Pour finir le dernier étudiant nous a expliqué que le commerce coopératif et associé continuerait à prendre de l’ampleur dans le domaine du commerce. En conséquence il y aurait de plus en plus d’offres d’emploi dans ce système. En ce qui concerne sa carrière professionnelle, il ne souhaite pas choisir son évolution professionnelle en fonction d’un système de commerce particulier et ira là où il y a un emploi intéressant.

 

 

A travers ces différents témoignages nous avons pu constater la perception du commerce coopératif et associé chez les étudiants en alternance. En effet nous avons compris que leurs choix pour chercher une entreprise ne s’est pas effectué en fonction du système de commerce mais plutôt sur le critère d’avoir une entreprise qui acceptait de les prendre en alternance. Bien qu’ils ne cherchaient pas une entreprise en fonction de leur système de commerce, nous avons pu constater également qu’en général ils ressentaient cet esprit coopératif au sein de leur entreprise par le biais soit de la gestion de leur magasin, soit par une ambiance de travail solidaire voire paternaliste. Leurs expériences dans une entreprise coopérative leur a permis dans un premier temps d’accéder à une expérience professionnelle réelle et concrète sur une longue période tout en préparant chacun leurs différents diplômes, puis dans un deuxième, d’observer et analyser la vie ainsi que la gestion d’une entreprise faisant partie de ce type de commerce. Cette analyse leur a permis de définir des avantages mais aussi des inconvénients plus ou moins pesant dans la vie de tous les jours de cette forme de commerce. Malgré cela tous sont unanimes sur l’avenir du commerce coopératif et associé. Les trois étudiants estiment que ce commerce possède un bel avenir avec un potentiel d’offre d’emploi très grand, et ils ont raison de pouvoir affirmer cela.

En effet les perspectives d’avenir sont nombreuses : les groupements dans le détails en France sont de plus en plus nombreux en France, passant de 10 % en 1960 à plus de 30 % en 2017. Le chiffre d’affaires du commerce coopératif et associé est en évolution constante et augmente de 2,3 % par an et cela depuis 15 ans. Grâce à cette évolution constante du chiffre d’affaires, cela a permis de créer plus de 5 600 emplois. Nous pouvons donc imaginer avec certitude que le commerce coopératif et associé a un bel avenir en France.

 

Nina LAVAL-DELFOUR

 

Startup Stock Photos

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 Districoop

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils